Fondation Marcel Bleustein-Blanchet pour la Vocation

Janaina Milheiro7.jpg

....Créée en 1959 à l’initiative de Marcel Bleustein-Blanchet, fondateur de Publicis, La Fondation Marcel Bleustein-Blanchet pour la Vocation est l’une des premières fondations créées en France pour aider les jeunes talents. ..Created in 1959 upon the initiative of Marcel Bleustein-Blanchet, founder of Publicis, the Fondation Marcel Bleustein-Blanchet pour la Vocation was one of the first foundations created in France to help young talents.

....

....La fille de Marcel Bleustein-Blanchet, Elisabeth Badinter en est aujourd’hui la présidente et continue de porter le projet avec passion depuis le décès de son père en 1996. Avec plus de 300 métiers représentés, la Fondation encourage tous les jeunes de 18 à 30 ans à atteindre le niveau de formation nécessaire pour exercer le métier de leur rêve, quelque soit le domaine, tout en effectuant un suivi pour les épauler leur vie durant. ..Marcel Bleustein-Blanchet’s daughter, Elisabeth Badinter, is now the president and continues to lead the project with passion since her father passed away in 1996. With more than 300 jobs represented, the Foundation encourages all young people aged 18 to 30 to reach the level of training necessary to practice the trade of their dreams, whatever the field, while providing follow-up to acompany and support them throughout their lives.

....

....Aujourd’hui, chercheurs scientifiques, artistes, artisans, chirurgiens, architectes, agriculteurs et tant d’autres, ont pu bénéficier d’une bourse et réaliser leur rêves. En 2018 la fondation comptait 1561 lauréats. ..Today, scientific researchers, artists, craftsmen, surgeons, architects, farmers and many others have been able to benefit from a grant and make their dreams come true. In 2018 the foundation had helped 1561 candidate.

....

....«Dans une société laïque et hédoniste, avoir une “vocation”peut sembler déplacé. Pourtant c’est toute la société qui s’enrichit de celui ou celle qui l’éprouve, car il fait avec coeur ce qui le remplit. Qu’il soit marionnettiste, agriculteur, cancérologue, funambule ou musicien, il donnera le meilleur de lui-même. Favoriser une vocation, c’est permettre aussi l’éclosion des talents et d’une élite professionnelle qui ne doit sa réussite qu’à elle-même. Nous devons donc encourager tous les projets issus de cette passion, y compris les plus originaux. » Elisabeth Badinter. ..«In a secular and hedonistic society, having a «vocation» may seem inappropriate. Yet the whole society is enriched by those who experiences it. Fostering a vocation also means allowing the emergence of talents and a professional elite that owes its success solely to itself. We must therefore encourage all projects resulting from passion, including the most original ones » explains Mrs Elisabeth Badinter. .... 

....Contact Presse..Press Contact.... : Amy de Leusse